Quels investissements pour sa startup ?

Vous avez un projet de création d’entreprise en tête et vous avez un besoin de financement ? Quelles sont les différentes solutions possibles pour obtenir les fonds nécessaires sans avoir à ouvrir son capital dès le début de l’aventure ? Il existe différentes méthodes pour financer son projet qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients :

Emprunter à sa famille

Le « love money » c’est l’argent que vous empruntez à votre entourage, que ce soit votre famille ou des amis. Le « love money » est un moyen efficace pour démarrer un projet dont le besoin de financement est assez faible.

C’est souvent la première méthode de financement utilisée par les entrepreneurs. L’avantage de cette méthode est que vous n’avez pas besoin d’ouvrir votre capital à un inconnu. Vous pouvez emprunter auprès de proches qui croient en votre projet et qui ont confiance en vous.

Le principal inconvénient du financement grâce au «Love money » est qu’il est source de disputes au sein de la famille. Certains entrepreneurs évitent de demander de l’argent à leur proche pour éviter tout conflit dans le futur.

Afin d’éviter des tensions avec vos proches, vous pouvez rédiger un document définissant toutes les modalités de remboursement en cas de succès ou d’échec du projet.

 Obtenir un prêt d’honneur

Le prêt d’honneur est un prêt à taux zéro. Vous n’avez donc pas d’intérêts à rembourser. Les prêts d’honneur peuvent aller jusqu’à 50 000€ (via le réseau entreprendre par exemple). Obtenir un tel prêt est une source de crédibilité auprès de futurs investisseurs si vous souhaitez réaliser une levée de fonds. En effet ces derniers investiront plus facilement s’ils voient qu’un organisme vous a déjà fait confiance avec un prêt d’honneur. De plus, le prêt d’honneur est considéré comme un apport en fonds propre. Cela vous permet d’obtenir un prêt bancaire plus important (car vous apportez plus d’argent au projet grâce au prêt d’honneur).

Malheureusement tout porteur de projet ne peut pas décrocher un prêt d’honneur. Bien que le prêt puisse être accordé à de nombreux types de projet, la sélection est rude car vous devez prouver la viabilité de votre projet auprès des organismes.

 Participer à des concours

C’est surement la méthode la moins connue des entrepreneurs pour obtenir un financement. Les dotations des concours d’entrepreneuriat varient selon les organisateurs, mais elles peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le double avantage des concours d’entrepreneurs est qu’ils vous apportent aussi une « expérience terrain ». En effet, pour participer vous allez devoir envoyer votre Business Plan puis « pitcher » devant un public inconnu. Cela vous permet d’avoir un premier test de votre projet, pour savoir si celui-ci a un potentiel.

Les concours d’entrepreneurs peuvent aussi vous ouvrir certaines portes. En effet, les jurys sont souvent des acteurs de l’entrepreneuriat qui peuvent vous aider par la suite s’ils apprécient votre projet.

Les concours d’entrepreneuriat sont gratuits, vous n’avez rien à perdre !

 Le crowdfunding

Le crowdfunding est une solution de plus en plus appréciée par les entrepreneurs. Le crowdfunding vous permet de tester votre marché tout en espérant pouvoir atteindre vos objectifs de financement. Certaines startups arrivent à obtenir plusieurs centaines de milliers d’euros grâce au crowdfunding.

Cependant il ne faut pas croire que c’est une solution plus facile qu’une autre pour obtenir des fonds. En effet, si vous choisissez cette méthode vous allez devoir passer vos journées à communiquer pour vous distinguer de tous les autres projets en cours (et il y en a de plus en plus !). Parfois, il faudra peut-être allouer un budget communication pour pouvoir atteindre ses objectifs.

Le crowdfunding peut aussi vous démoraliser si vous n’atteignez pas vos objectifs. Pourtant cela ne signifie pas forcément que votre projet est nul : votre clientèle cible n’est peut être pas très présente sur ce type de plateformes !

Crédit photo : Shutterstock