Créer une entreprise en 5 étapes

Créer une entreprise est le rêve de la plupart des personnes qui veulent une réelle autonomie financière et indépendance. Cette intention est tout à fait louable et doit être mise en œuvre, si vous vous en sentez vraiment capables mais également si vous savez comment vous y prendre.

En effet, combien de personnes nourrissent chaque fois cette idée de créer une entreprise, mais ne savent malheureusement pas comment le faire. Ou encore combien d’entreprises ont connu des fins très rapides, parce que les promoteurs n’ont pas suivi les étapes qu’il fallait. Les voici présentées ci-dessous, de façon chronologique.

1/ Trouver une idée

Trouver une idée est l’activité de base de toute création d’entreprise. Vos rêves de diriger votre propre affaire sont souvent contrecarrés par le fait que vous devez trouver une idée brillante. C’est à dire un concept d’affaires qui est approprié au marché d’aujourd’hui afin de répondre aux besoins des clients.

La majorité de nouvelles affaires fructueuses est basée sur des idées existantes, des produits ou des services avec peut-être une amélioration ou une déformation de l’offre existante déjà, afin de créer ou de prendre une nouvelle niche.

Pour trouver une idée, nous vous conseillons d’explorer les pistes suivantes :

Quelles compétences avez-vous développé ?

Regardez toutes vos expériences passées. Vous avez surement développé des compétences spécifiques dans votre carrière ou vos activités non professionnelles ou encore académiques, qui peuvent vous servir de base pour une activité propre.

Qu’est-ce qui va marcher ?

Une fois que vous avez documenté votre passé, vous pouvez penser à votre expérience dans le contexte de ce qui se passe actuellement. Cherchez les domaines en forte croissance dans l’économie actuelle pour une inspiration instantanée. Cherchez les affaires qui connaissent du succès et examiner s’il y a de la place pour vous.

Penser à long terme

Finalement, n’oubliez pas de regarder sur le long terme. Il y a des certaines tendances de marchés mondiales ou locales et des données démographiques que vous devriez considérer en cherchant votre inspiration. Cela signifie qu’il faut apprécier le potentiel de croissance futur de votre idée.

Se rendre sur HelloBiz.fr, le webzine des nouvelles tendances business

HelloBiz.fr est le 1er webzine français dédié aux nouvelles tendances business à travers le monde. En suivant ce média, vous pouvez développer votre inspiration et dénicher votre prochaine grande idée !

2/ Réaliser une étude de marché

Effectuer une étude de marché est l’étape consécutive au fait de choisir votre idée d’affaires. Elle permet d’évaluer la portée commerciale et les perspectives de rentabilité de votre activité. En effet, l’étude de marché va dire si votre idée à des chances de réussite, c’est-à-dire s’il existe une niche commerciale existante ou potentielle, quel sera l’éventail de prix qui pourrait accepter pour les biens et services que votre idée va créer et s’ils peuvent apporter des bénéfices.

Avec les réponses qui seront apportées à des questions spécifiques, les futurs entrepreneurs peuvent apprendre s’ils doivent changer leur offre ou les axes de mises en œuvre, ou malheureusement si leur activité n’a aune chance de réussite.

Il est généralement conseillé de recourir à des agences spécialisées qui pourront mener une étude de marché objective que de la réaliser vous-même. Car souvent, l’erreur fondamentale que font les futurs entrepreneurs c’est de limiter leur étude de marché à leur environnement immédiat et d’interpréter les résultats avec le prisme de la ferveur qu’ils ont en leur projet.

3/ Choisir son statut juridique

Le choix de votre statut juridique est très important, car il permet de définir et de choisir quelles sont les dispositions fiscales et légales qui vont entourer l’exercice et l’évolution de votre activité. Plusieurs statuts juridiques existent. Il est opportun de choisir celui qui vous offre le plus d’avantages sur les plans social, professionnel et personnel, et qui augmentent les chances de réussites de votre projet.

Pour vous aider dans le choix de votre statut juridique, deux professionnels peuvent vous être d’un apport important : le notaire et l’expert comptable. L’un va plancher sur les aspects sociaux et légaux purs tandis que le second va vous apporter son expertise sur les questions fiscales et professionnelles.

4/ Réaliser un business plan

Un business plan ou plan d’affaire est une présentation détaillée de votre idée d’activité et des prévisions financières de rentabilité que vous escomptez. Le business plan va récapituler en quoi consiste votre activité et comment vous comptez l’exécuter sur les plans opérationnels et commerciaux, définir quel est le statut juridique choisi , reprendre les résultats de l’étude de marché afin de faire ressortir les chances de réussites et enfin, présenter les prévisions financières qui sont attendues avec ce projet d’affaires. Les prévisions financières vont comporter le bilan d’ouverture et les états financiers prévisionnels pour faire ressortir les gains attendus et le potentiel de rentabilité de votre activité.

Le business plan est très important, car il est un outil qui a deux fonctions principales. L’une est qu’il est un instrument de pilotage de votre affaire que vous pouvez utiliser pour apprécier que vous allez sur la bonne voie, en confrontant les résultats réels aux prévisions, en comparant les actions prévues et les actions effectivement réalisées. Il est également un outil de promotion de votre entreprise auprès des investisseurs potentiels, car c’est avec cet outil qu’ils vont apprécier le potentiel de retour de leurs investissements dans votre activité.

Pour l’élaboration de votre business plan, nous vous conseillons de recourir aux services d’un expert-comptable. Ce professionnel de la finance et de la sécurité vous assurera un travail de qualité et des conseils avisés.

5/ Trouver un financement

Maintenant que vous avez votre business plan, vous allez passer maintenant à la phase de la recherche de financement. Grâce à cet outil, vous allez proposer votre projet d’entreprises aux différentes structures qui peuvent vous apporter les financements dont vous avez besoin. Il s’agit entre autres des investisseurs institutionnels que sont les établissements de crédit, les business angels ou même l’état et les collectivités territoriales.

Pour la réussite de cette activité un courtier en financement professionnel, vous serait d’une très grande aide. Il vous aidera à choisir et à trouver la solution de financement la plus avantageuse pour vous.

Un article proposé par http://statutentreprise.com.