L’art de se disperser lorsqu’on a plein d’idées


Il y a des entrepreneurs en manque d’idées, et d’autres plein d’idées. Pour ceux en manque d’idées, la mise en place d’une veille active permettra de passer de l’autre coté.

Cependant, lorsqu’on a plein d’idées de nouveaux business, il arrive souvent qu’on est envie de répondre à de nombreux besoins et donc, saisir plusieurs opportunités. Le problème étant qu’on divise notre disponibilité et notre investissement par le nombre de projets lancé. Sachant que souvent, sur chaque marché ou les opportunités apparaissent, des équipes compétentes se positionnent pour le conquérir.

Résultat : chacun de vos projets ne pourra se développer car votre investissement est moins important que d’autres équipes.

Se définir des objectifs

Pour résoudre ce problème, il est nécessaire de mieux définir ses projets par la mise en place d’objectifs précis. A vouloir tout faire, sans objectifs, on arrive à rien.

Les plus célèbres entrepreneurs sont partis avec un objectif précis :

  • Tony Heish voulait faciliter l’achat de chaussures sur internet, il a créé Zappos
  • Patrice Bastian est un grand passionné de Sneakers, il a créé la marque Feiyue
  • Pierre Kosciusko-Morizet voulait faciliter l’achat/vente entre particuliers, il a créé PriceMinister

Et vous ? Que souhaitez-vous faire ? Proposer des vêtements plus confortables ? Améliorer l’expérience d’achat sur le web ? Faciliter la visibilité des restaurants ?

Si vous avez plein d’idées, vous devez définir celle qui sera la plus adaptée à votre profil. Vous devez les étudier, analyser le marché, les compétences nécessaires, les perspectives de développement, etc.

Choisissez une idée qui vous inspire le plus, pleine d’ambition et dont vous avez les compétences pour la réaliser dans les meilleures conditions.

Pour les idées laissées de coté, ne vous inquiétez pas, d’autres entrepreneurs se chargeront de les développer. A chacun son business !