La vignette Crit’Air, de plus en plus présente sur les véhicules étrangers

L’environnement est devenu un enjeu majeur pour de nombreux pays. La France adopte d’ailleurs différentes mesures afin de limiter au maximum la pollution. L’univers de l’automobile n’échappe pas à cette règle. Depuis le 1er Juillet, la vignette Crit’Air est obligatoire dans les zones de circulation restreintes. Ce concept a actuellement le vent en poupe à l’étranger.

La vignette Crit’Air connaît un succès fulgurant. Ayant pour but d’assurer la gestion des restrictions d’accès dans certaines zones en cas de pics de pollution, le marché de cette pastille se développe de plus en plus. Sur des plateformes comme pastillecritair.com, les automobilistes peuvent commander en ligne cette vignette et l’apposer sur leur pare-brise.

Un risque d’amende en cas d’absence de vignette Crit’Air

Lorsque vous circulez dans des ZCR, il est nécessaire d’avoir cette vignette. Cette mesure a été appliquée depuis le 1er juillet. En cas de non respect de cette obligation, les conducteurs risquent une amende de 68 euros. En effet, la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte permet aux maires la mise en place de zones où il est obligatoire de présenter une vignette Crit’Air.

Ce certificat de l’air mentionne en outre le niveau de pollution du véhicule. Ce dispositif permet aux villes qui appliquent cette loi de prendre des décisions restrictives ou incitatives de stationnement et de circulation. Cette vignette a pour vocation d’inciter les automobilistes à opter pour des véhicules moins polluants au risque de ne pas pouvoir circuler dans ces zones.

Comment obtenir une vignette Crit’Air ?

Pour rouler dans les zones de circulation restreintes, la vignette Crit’Air sera indispensable. D’ailleurs, près de 534 000 pastilles ont déjà été commandées par les automobilistes. Toutefois, ce chiffre est encore relativement faible, étant donné que la France compte environ 8 millions de conducteurs. Un nombre qui devrait sûrement augmenter d’ici les prochains mois.

Pour obtenir ce certificat, il est tout à fait possible de soumettre sa demande directement en ligne. D’ailleurs, à l’étranger ces pastilles font tabac. Une démarche très simplifiée grâce à la digitalisation des services publics qui offrent désormais la possibilité aux internautes de réaliser différentes procédures sur le web.

Un concept devenu à la mode à l’étranger

Les vignettes Crit’Air séduisent également les étrangers. En effet, le respect de l’environnement est l’affaire de tous et la pollution générée par les voitures est sans aucun doute la plus importante. Ces pastilles attirent de nombreux Belges. D’ailleurs, jusqu’au mois d’août, près de 150 977 automobilistes les ont commandées en ligne. Grâce à leur proximité géographique à la France, ils ont pu suivre cette tendance. Il en est de même pour le Royaume-Uni qui enregistre environ 47 875 commandes.

Outre ces deux pays, on note également l’Allemagne et le Pays qui affichent respectivement 47 843 et 58 746 vignettes écoulées cette année. En total, plus de 378 622 autocollants ont été commandés par les étrangers. Cette pastille coûte en moyenne 4.18 euros. Actuellement, plus de 7 millions de vignettes ont été écoulées. On verra encore ce chiffre augmente dans le futur, puisque tous sont aujourd’hui conscient des enjeux environnementaux.