Le responsive design : kesako ?

A l’heure actuelle, plus de 80% des internautes sont en réalité des mobinautes. La consultation de sites web via mobile explosant tous les records, il devient désormais impossible de ne pas miser sur le responsive design pour achever sa transformation digitale. Mais qu’en est-il exactement de ce concept ? Quels procédés permettent de rendre un site responsive ? Le point sur ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu’est ce que le responsive design ?

Malgré son omniprésence avérée, le responsive design se trouve être encore une notion relativement obscure pour de nombreux entrepreneurs. Revenons sur la définition. Le responsive design désigne tout simplement le fait de rendre la consultation de son site internet agréable et sans effort pour les internautes, quel que soit le support sur lequel ils le visitent (mobile, tablette, desktop).

Une ergonomie pauvre et une apparence négligée font partie des principaux facteurs induisant un taux de rebond élevé et donc pouvant nuire directement à la rentabilité un site web. Sans compter que le responsive design est pris en compte dans les critères de Google au moment de référencer votre site web. Dans ce contexte, vous l’aurez compris, vous ne pouvez pas vous en passer.

Comment rendre votre site web responsive ?

Pour rendre votre site web responsive, vous devrez passer minutieusement de nombreuses étapes. En toute logique, la première consiste à faire le point sur l’existant.

Clarifier vos besoins

Disposez-vous déjà d’un site web ? Dans ce cas, il vous faudra créer sa version responsive. Pour éviter les faux pas, faites un point rigoureux sur vos attentes, les éléments à supprimer de la version mobile et les fonctionnalités que vous souhaitez mettre à disposition de vos internautes. Gardez à l’esprit que l’interface doit être intuitive ! Ici, un gros travail d’UX (User Experience) est nécessaire.

Si vous n’avez pas encore de site web, plusieurs choix s’offrent à vous : créer un site classique pour le rendre responsive, ou opter pour la réalisation d’un site “mobile first” pour le décliner ensuite en version desktop. Les avantages de l’une ou l’autre des pratiques sont bien évidemment discutables.

Dans le premier cas, vous disposerez de peu de marge de manoeuvre, mais gagnerez un temps considérable. Dans le second cas, des compétences plus poussées détenues par une agence react ou node seront nécessaires, mais il sera plus simple d’ajouter des features pour la version desktop que d’en retirer en passant du desktop au mobile.

De la théorie à la pratique…

Rendre un site responsive est loin d’être de tout repos. Vous devez disposer de compétences dédiées en interne ou passer par une agence de développement web qualifiée. Un code propre est en effet indispensable à un bon référencement !

Pour les plus débrouillards, voici quelques unes des étapes que vous devrez respecter :

  • Utilisez l’attribut CSS @media. Cela vous permettra de commencer votre liste d’instructions dédiées au mobile. Par exemple, déterminez ici la couleur des textes ou l’alignement des blocs d’éléments en fonction de la taille de l’écran.
  • Changez la largeur des blocs,
  • Utilisez la classe CSS “not_mobile” pour masquer certains éléments facultatifs (formulaires…),
  • Débarrassez-vous des objets flottants et des marges,
  • Ajoutez des contenus dédiés au mobile.

Maintenant que vous avez les bases, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! A vous de jouer.