Vous avez des frais ? choissisez l’entreprise individuelle, ne devenez pas auto-entrepreneur !

Démarrer une nouvelle activité en tant qu’auto-entrepreneur peut paraître un choix idéal puisque les cotisations et les obligations sont moins lourdes. C’est un statut qui minimise le stress lors du démarrage. Cependant, en fonction de votre activité, il peut être bien plus favorable de choisir l’entreprise individuelle.

Vous faites du conseil ? Être auto-entrepreneur est un bon choix

Faire de la prestation de services en mettant à profit son expertise ne génère généralement que peu d’investissements matériels sur la durée. Vous devez acheter des licences et un peu de matériels pour vous lancer mais ensuite, vos dépenses ne sont pas réellement liées à chaque prestation client (designer, consultant, création de sites web, etc.). En effet, vous utilisez principalement vos compétences et votre savoir-faire.

A savoir que devenir auto-entrepreneur vous applique une franchise de TVA, vous devez donc payer vos achats TTC. Par exemple, lorsque vous achetez un ordinateur, TVA comprise, vous allez payer réellement la TVA de votre poche, et non pas le prix HT.

Si vos dépenses sont faibles, ce n’est pas un point majeur pour vous. Le statut d’auto-entrepreneur est plus simple que les autres en terme de démarches, vous êtes donc gagnant à le choisir, quitte à perdre quelques centaines d’euros de TVA sur l’année.

Vous avez des investissements lourds ? Choisissez l’entreprise individuelle !

L’entreprise individuelle est un statut plus lourd en terme d’obligations mais qui reste très proche de l’auto-entreprise. L’avantage est que vous pouvez être soumis à la TVA et ainsi, vous pouvez déduire la TVA de vos charges sur vos recettes. De même, si vos dépenses sont plus lourdes que vos recettes, les impôts vous rembourse votre crédit de TVA, ce qui ne sera pas le cas pour un auto-entrepreneur.

Concrètement, si vous avez prévu des investissements lourds avant de générer du chiffre d’affaires, choisissez l’entreprise individuelle, vous allez récupérer vos crédits de TVA.

De même, si votre activité nécessite des investissements sur la durée, ce statut est à favoriser, plutôt que l’auto-entreprise.

En contrepartie, la paperasse administrative sera un peu plus lourde mais en déléguant à un cabinet d’expertise comptable, vous pourrez vous consacrer pleinement à votre activité sans vous en soucier.